DANSES OUVERTES 2017 / 4° Edition / BILAN
Festival des nouvelles formes
de la représentation en danse
 
 
 

• 1 / Parcours de Préparation

    Pratiques, ateliers, échanges


• 2 / Film Fontenay-aux-Roses, une ville qui danse #4


• 3 / Le Festival : Participants / publics
                Programme
                Mise en œuvre, équipe
                Partenaires, soutiens

 

• 4 / Témoignages

• 5 / Presse

 
 
• 1 / PARCOURS DE PRÉPARATION

DANSES OUVERTES est également un Parcours qui se développe en amont, sur la saison, lors de collectes, réunions et ateliers avec les acteurs de la danse du territoire.

 

- Les Pratiques de création des Bal Mêlés

Des réunions et séances de travail ouvertes ont été réalisées en préparation de cette création commune partagée qui a ponctué la soirée des représentations.
Trois grands ateliers de transmission de danse ont été réalisés.
Chaque association, groupe, individuel, transmet et partage avec tous les autres des extraits de sa pratique chorégraphique. La Compagnie a composé la structure des Bals en fonctions des danses des participants, des associations, des danseurs extra-ordinaires.

 
• 2 / FILM : Fontenay-aux-Roses, une ville qui danse #4

Un film rassemblant les images de l’édition 2016 a été réalisé.

Une projection a été réalisée en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Musique et de Danse de Fontenay-aux-Roses en octobre 2017, lors de la présentation de la 4° édition du festival, en présence d’élus, d’associations de danse de la ville et de la région Ile-de-France, de compagnies invitées et de publics.
Voir le film de l'édition 2016
Voir le film de l'édition 2015
 
• 3 / LE FESTIVAL :  Participants / publics
                  Programme
                  Mise en œuvre, équipe
                  Partenaires, soutiens
 

- Participants / publics

Vendredi 3 novembre:

Le choix de 2016 a été reconduit d’ouvrir en entrée libre la première journée du festival, rassemblant deux performances, des répétitions, des pratique de danse, des projections et une librairie de danse.

Samedi 4 novembre:

L’après-midi du deuxième jour, également en entrée libre a rassemblé un débat, un atelier ouvert, des répétitions, des pratiques de danse, des projections et une librairie de danse.
La soirée du deuxième jour, payante,  à rassemblé les spectacles, performances, projections et propositions chorégraphiques participatives.

Participation :

Ateliers préparatoires en amont :                                                                                  124
Projection Fontenay-aux-Roses, Une Ville qui Danse #4  :                                            64
Vendredi 3 novembre, publics et participants :                                                             212
Samedi 4 novembre, publics et participants :                                                               394
Total participants et publics (hors représentation au Théâtre des Sources) :   794

Tarifs :

2 tarifs ont été pratiqués pour le samedi 4 novembre.
plein tarif : 18 € / tarifs réduits : 10 € (- de 25 ans, + de 60 ans, demandeurs d’emplois, handicaps, groupes 8 personnes)
En 2017, le partenariat avec le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses a été renforcé.
La billetterie a été ouverte au Théâtre des Sources en septembre. Des Pass regroupant le Samedi 4 novembre au Gymnase du Parc et la représentation de Glace le Jeudi 9 novembre au Théâtre des Sources ont été mis en vente : Plein tarif : 30 € - Reduits : 20 €

 

DANSES OUVERTES a rassemblé 11 associations et groupes de danses et 6 compagnies

Groupes et associations :
• Le CCJL / Ateliers Modern Jazz et Danse Orientale
• La Fabrique à Danser / Danse Classique
• Art et Danse / Danse Modern Jazz
• Danses du Monde / Danses traditionnelles
• Les Conservatoires à Rayonnement Intercommunaux de Musique et de Danse de Fontenay-aux-Roses et de Vallée Sud- Grand Paris / Stage de Danse de Caractère
Mon Phaï Thu Van / Viet Vo Dao
• DansenKdanse / Danses Traditionnelles
• Accolades / Danses arméniennes
• Actrom Madras / Danses antillaises
• La Cie de l’Air dans l’Art
• Jana Terekova
• Les Danseurs Extra-Ordinaires, individuels...
Compagnies :
Béatrice Massin / Compagnie Fêtes Galantes
David Rolland / Cie DRC
Tatiana Julien / C’interscribo
Laurence Bertagnol, Jean-Christophe Bleton et Le GRCIP / Cie Les Orpailleurs
Sébastien Lefrançois / Cie Trafic de Style
Dominique Rebaud – Wu Zheng / Cie Camargo

 
 
PROGRAMME
 

DANSES OUVERTES est également un Parcours qui se développe en amont, sur la saison, lors de collectes, réunions et ateliers avec les acteurs de la danse du territoire.

Parcours de préparation de mai à octobre, voir les rendez-vous sur le calendrier
 

Cette année le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses est associé au Festival Danses Ouvertes.

Vendredi 3 novembre / 15h à 22h :        GYMNASE DU PARC
Samedi 4 novembre / 15h à 22h :          GYMNASE DU PARC
Jeudi 9 novembre / 20h30:                     THÉÂTRE DES SOURCES
 
• VENDREDI 13 OCTOBRE / 19H30
MAISON DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE
 
Présentation de la 4° édition du Festival Danses Ouvertes
Projection du film : Fontenay-aux-Roses, une ville qui danse #4
 
• VENDREDI 3 et Samedi 4 NOVEMBRE / EN CONTINU
GYMNASE DU PARC
Espace Ouvert / entrée libre
 

• LES DANSES DE TOUT UN CHACUN  / Collectes filmées / Offrez une danse, apprise ou inventée, en solo ou à plusieurs...

Ces captations constituent un fond de danses extra-ordinaires, une mémoire de gestes. Les Danses de tout Un Chacun collectées en 2016 étaient projetées en continu.

• Projection : 

ARTISTES CITOYENS - PORTRAITS CROISÉS

Film de Frédérique Ribis et Stéphane Schoukroun Extraits 21 mn : Laetitia Guedon, Thierry Niang, Eva Darlan.

Production : ADAMI - Projection en continu.

• Librairie Ouverte :  

• Marc Sainte-Marie : Livres de danse, livres anciens, Ball Room

• Parution et vente du 3° Carnet  d’Archipel Méditerranée(s)   : LE CORPS DANSANT (Ed. L’Harmattan)

 

• 15h / 16h        Répétitions publiques – ateliers ouverts

• 16h / 17h        Pratiques des Bals ouvertes à tous

• 17h / 18h        Représentations :

 • VENDREDI 3 / 15h à 22h
 

• PRATIQUE DES BALS / Ouverte à tous

• RÉPÉTITIONS PUBLIQUES / ATELIER OUVERT

17h à 18h : PERFORMANCES:

• PRÉSENCES / Création / œuvre participative et contemplative, Wu Zheng - Compagnie Camargo, avec la participation de Myette Hébrant, Rémy Le Bohec, Alexandra Roger

EN MIROIR /  œuvre  contemplative / Chorégraphie et danse : Jana Terekova
Musique en direct : Joseph Champagnon.

 

• EN MIROIR – Solo / Jana Terekova
Jeune chorégraphe slovaque rencontrée à Prague
lors d’un stage d’accompagnement chorégraphique
au SE.S.TA, Jana Terekova développe une écriture précise, abstraite et décentrée dans un solo de danse  et de poésie qui emporte et laisse libre la pensée du spectateur.
Chorégraphie et danse : Jana Terekova
Texte : Zuzana Husárová
Musique en direct : Joseph Champagnon
avec les morceaux de Valgeir Sigurdsson et Batatunde Olatunji
Costume : Gabriela Paschová

Soutenu par des fonds publics de Slovak Arts Council,
le partenaire principal du projet.
A bénéficié de la mise à disposition de studio au Centre national de la danse. Avec le soutien de SE.S.TA – Prague

   

• PRÉSENCES – Solo / Wu Zheng
Compagnie Camargo


Danseur exceptionnel, collaborateur de la compagnie Camargo depuis plusieurs années, Wu Zheng est intimement associé à cette démarche de re-connaissance de la population de la danse au pluriel, à ce dé-placement d’un regard ouvert vers l’autre.
Filmées chaque année depuis la première édition des Danses Ouvertes, une centaine de “Danses de Tout  Un Chacun“ ont été offertes par les participants au festival. Parmi elles, Wu Zheng en choisi quelques-unes  comme le point de départ de la création d’un solo, en prenant soin de respecter l’expression individuelle authentique de chacun.
Il s’essaie à la rupture avec ses habitudes gestuelles,  à une “absence“, pour que ces danses se “présentent“ en lui.

 

 

• 18h30 / 22h30     Répétitions publiques des spectacles du samedi
 
 
 • SAMEDI 4 NOVEMBRE / 15H À 17H
GYMNASE DU PARC
 Espace Ouvert / entrée libre
 

• En continu  - Projections de films, performance (en cours)

                       - Les Danses de Tout Un Chacun / Collectes filmées de danses offertes par tous

                       - Librairie de Danse – Librairie Sainte Marie – Livre de danse – Livres anciens          
Parution du 3° Carnet d’Archipel Méditerranée(s)  “Le corps dansant“ (Ed. L’Harmattan)

 

• 15h                Répétitions publiques – Atelier Swing

• 16h                Débat : Le Corps Dansant
                        En présence des chorégraphes invités et des membres du collectif
                        Archipel Méditerranée(s)

• 17h                Pause

• 17h45            Ouverture de la billetterie

 
 • SAMEDI 4 NOVEMBRE / 18H30 À 22H30
 GYMNASE DU PARC
Spectacles, formes participatives et contemplatives
 

• LES BALS MÊLÉS 1 et 2

Les danseurs extra-ordinaires,
les associations partenaires

Lieu unique de curiosité de tolérance qui sait mettre en valeur chacun dans un rituel connu de tous, le Bal Mêlé rythme le Festival Danses Ouvertes depuis sa création.
Il puise dans l’extraordinaire répertoire des danses collectives apportées par les participants, qu’elles
soient liées à une culture territoriale, historique ou contemporaine.

Il est conçu en collaboration avec les danseurs de la ville et du territoire lors de séances de préparation en amont du festival.
Chacun offre une danse à voir et une danse à partager. Les 2 Bals Mêlés, ont ponctués la Quatrième édition des Danses Ouvertes.

Les ateliers danse du CCJL, Art et Danse,
La Fabrique à Danser, Eïen Vreizh,
Les Conservatoires à Rayonnement intercommunal de musique et de danse de Fontenay-aux-Roses et de Vallée Sud Grand Paris, Les Danses du Monde, L’Association Sportive Fontenaisienne, Mon Phaï Thu Van,  Accolades, DansenKdanse, Actrom Madras...

   

• LA BELLE AU BOIS DORMANT - 1, 2, 3

Béatrice Massin / Compagnie Fêtes Galantes

Depuis ses débuts, la compagnie Fêtes Galantes pose sur un même plan d'égalité la création et le travail de découverte de la richesse de la danse baroque. Avec La Belle au bois dormant, Béatrice Massin offre un voyage chorégraphique et musical dans le temps. Dansée par un brillant trio de jeunes danseurs, cette évocation du conte de Perrault rassemble l’imaginaire, l’abstraction et la narration. Ciselée dans les vocabulaires baroques et contemporains, cette Belle qui s’endort chez Lully et se réveille chez Mozart s’adresse autant au jeune public qu’aux férus de danse. Béatrice Massin, a inventé une forme de représentation particulière de mise en scène en trois parties pour l'espace des Danses Ouvertes.

Interprétation : Marie Tassin, Olivier Bioret,
Corentin Le Flohic

Musiques : Jean-Baptiste Lully, Marin Marais, Elisabeth Jacquet de la Guerre, Leopold Mozart, Wolfgang Amadeus Mozart
Création sonore : Emmanuel Nappey       
Costumes : Clémentine Monsaingeon      
Coproduction : Théâtre Montansier de Versailles,Théâtre National de Chaillot, Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val de Marne – compagnie Kafig,
Opéra National de Bordeaux,
Compagnie Fêtes galantes,
Avec le soutien du Pôle Culturel d’Alfortville
Ce projet bénéficie du soutien de l’Adami

 
   

• CORPS EN DÉSORDRE

Sébastien Lefrançois

Dans le cadre du projet collectif Archipel Méditerranées, Sébastien Lefrançois a travaillé en Tunisie avec de jeunes artistes. Recherches, improvisations, compositions, avec la chaise comme partenaire de jeu, ce projet a nourri son parcours en s’immergeant dans des lieux aussi différents qu’insolites comme une friche, une école, un syndicat de défense des travailleurs, la rue... et se poursuit avec la création d’une forme chorégraphique en évolution, comme un jeu de construction dont les pièces s’ajustent au fur et à mesure de leurs rencontres, de leur réflexion pour raconter les deux territoires avec justesse.

Chorégraphie : Sébastien Lefrançois
Interprétation : Claire Bournet, Mahrez Taher, Ahlem Mouelhi, Ridha Mosbeh Ouled Hammouda, Ammar Tlili, Anis Hammami
Production : Archipel Méditerranés qui rassemble La Cie Théâtrale de la Cité, Théâtre d’Ivry Antoine Vitez, Association Convergences, Le Théâtre El Hamra de Tunis et son centre de formation ARAFCENTER, l’ISAD de Tunis, l’auteur dramatique Gérard Astor, l’universitaire Adel Habbasssi, la Compagnie Trafic de Styles et la Compagnie Camargo.
Avec le soutien de la Région Ile-de-France.

   

• SET AND RESET / RESET
Cie de L’Air dans l’Art

Chorégraphie de Trisha Brown / extrait

   
   

Set And Reset, pièce de "maturité" pour 6 danseurs, appartient au cycle des "structures moléculaires instables ".

Collaboration avec Robert Rauschenberg (scénographie) et Laurie Anderson (musique) en 1983. "Les danseurs virtuoses présentent une qualité de mouvement qui est vraiment la sienne - rapide, si fluide que le corps semble un réceptacle pour l'énergie qui coule. "

Anna Kisselgoff, The New York Times

La Cie de l’Air dans l’Art travaille autour d'un extrait, qu'elle intitule "Set and Reset - Reset“ dans le cadre du programme Danse en amateur et répertoire du Centre National de la Danse.


Chorégraphie : Trisha Brown - Musique : Laurie Anderson

Transmission : Stuart Shugg (Trisha Brown Dance Company), Fabien Monrose et Romain Panassié (danseurs et notateurs Benesch) /
Cie de l’Air dans l’art : Dir. Artistique : Ghislaine Tetier, Coordination : Philippe Chevalier

Danseurs : Paméla Chavez, Lilian Duray, Gérald Forhan, Marlène Guiheneuc, Yaëlle Heynderickx, Valérie Hilt, Catherine Paterakis, Raphaëlle Sablic, Solène Tran, Delphine Benouaich.

   

• PRIÈRE DÉCHUE
Tatiana Julien – C’interscribo

Prière déchue est une courte performance construite à la manière d'une descente aux enfers. Inspirée de l'imagerie expressionniste, la danseuse avance vers nous portée par cette sorte de hurlement muet.
Une danse pour contenir le chaos. Danseuse rare, chorégraphe inspirée, Tatiana Julien développe une écriture très personnelle en s’appuyant sur une solide culture historique. De la pensée en mouvement.
La chorégraphe a créé une mise en espace de son solo sur la "diagonale" pour le festival.

Prière déchue, extrait de Ruines (création 2014)

Conception, mise en scène et dramaturgie : Tatiana Julien & Marine de Missolz / Chorégraphie et interprétation : Tatiana Julien - Composition musicale : Pedro Garcia-Velasquez - Production : C’Interscribo / Coproductions : L'Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône ; L'échangeur - CDC Picardie ; micadanses, Paris; Le CDC Paris Réseau (Atelier de Paris - Carolyn Carlson ; L'étoile du nord ; micadanses - Paris, Studio Le Regard du Cygne)
   

• CITY CHARIVARI

Laurence Bertagnol / Jean-Christophe Bleton Compagnie Les Orpailleurs
Une création Groupe de Recherche Chorégraphique Intergénérationnel et Participatif


Le GRCIP existe depuis 4 ans sous l’impulsion de la Cie Les Orpailleurs. Espace de création et de dialogue entre amateurs, professionnels et générations différentes, il rassemble 25 à 30 danseurs. Une démarche où la pratique artistique devient patrimoine collectif et où l’exigence est un objectif commun nourri par tous. Les amateurs apprennent des artistes professionnels et réciproquement. CITY CHARIVARI parle de la force du mouvement, de la présence des corps dans la ville. Ce projet croise la danse contemporaine avec la danse urbaine. 
Il parle des gens, des relations et des espaces entre eux, de solitude et de communauté. Il parle aussi d’amour, de violence, de tension et de résistance.
Les chorégraphes de
City Charivari ont accepté l'invitation du Festival Danses Ouvertes à inventer une mise en espace quadri frontale.

Chorégraphie
 :
Laurence Bertagnol et Jean-Christophe Bleton
Musique
 :  Steve Reich

Interprétation : 25 à 30 danseurs amateurs
Production Les Orpailleurs avec le soutien de Micadanses - ADDP, Mouvance d’Arts - Festival Entrez dans la danse, Festival Danses Ouvertes et Ville de Paris.
Les Orpailleurs sont soutenus par la Région Ile-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle.

   

• AGE D’OR

Dominique Rebaud – Compagnie Camargo

Age d’Or est l’une des trois chorégraphies qui constituent le spectacle Des Mondes et des Anges,  sur des poèmes d’Arthur Rimbaud. L’énergie des mots, la force des images, le rythme des vers, les cassures, le désespoir et les éblouissements de la poésie de Rimbaud répondait au delà du temps à la danse Hip-Hop. Les voix des danseurs enregistrées sur la bande et disant les poèmes jouent avec la polysémie de chaque mouvement, créant ainsi des profondeurs et des volte-faces soulagées par de brusques silences.

Affirmation féminine dans le milieu très masculin de cette époque, Age d’Or a été créé pour deux danseuses en mai 1998 pour l’Opéra national de Paris Bastille faisant ainsi entrer le Hip-Hop dans cette institution. Il suggère un rapport intimiste à la danse Hip-Hop sur ce poème qui évoque la gaieté et l’insouciance, et qui chante l’instant.

Chorégraphie : Dominique Rebaud
Interprétation : Sonia Duchesne, Gaëlle Hourdel
Co-production : Festival Suresnes Cités Danse

La compagnie Camargo reçoit le soutien de la Région   Ile-de-France et de la Ville de Fontenay-aux-Roses

   

• LES LECTEURS

David Rolland / Compagnie DRC

Comment courir au ralenti ? Découvrir la marche arrière ? Imiter votre voisin sans le regarder ?

Muni d'un carnet écrit par le chorégraphe, laissez-vous guider par les indications et la voix off. Nul besoin d’être danseur professionnel pour suivre la plus improbable et la plus excitante des chorégraphies collectives. Attention : ce n’est pas un bal, c’est une surprise-partie !

David Rolland met en place des procédés, souvent  dits participatifs, afin d’amener le spectateur à   «décaler» son regard, que ce soit sur le rôle social de la danse ou sur la question du danseur interprète (en invitant des « non danseurs » sur scène). Ces procédés conduisent alors à l’écriture de partitions destinées à être interprétées sur le « qui-vive », à l’aide d’outils très simples, à la portée de tous : production de gestes de communication non verbale, trajets à effectuer, mimétisme ou focalisation du regard sur des détails parfois incongrus.

Conception : David Rolland
Avec:  David Rolland et Fanny Sarantari
Création musicale : Roland Ravard
Production : association ipso facto danse. La compagnie est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Pays de la Loire, le Conseil Régional des Pays de la Loire, le Conseil Général de Loire-Atlantique et la Ville de Nantes.

   

• PRÉSENCES - Solo

Wu Zheng / Compagnie Camargo

Danseur exceptionnel, collaborateur de la compagnie Camargo depuis plusieurs années, Wu Zheng est intimement associé à cette démarche de re-connaissance de la population de la danse au pluriel, à ce dé-placement d’un regard ouvert vers l’autre. Filmées chaque année depuis la première édition des Danses Ouvertes, une centaine de Danses de Tout Un Chacun ont été offertes par les participants au festival. Parmi elles, Wu Zheng en choisi trois comme le point de départ de la création d’un solo, en prenant soin de respecter l’expression individuelle authentique de chacun.

Il s’essaie à la rupture avec ses habitudes gestuelles, à une “absence“, pour que ces danses se “présentent“ en lui.

Chorégraphie et interprétation : Wu Zheng

Avec la participation de : Myette Hébrant, Rémy Le Bohec, Alexandra Roger

Production : Compagnie Camargo

La compagnie Camargo reçoit le soutien de la Région Ile-de-France et de la Ville de Fontenay-aux-Roses
   

• LE BAL SWING – LE BAL MÊLÉ

Le Blue Rose Big Band & La Cie Camargo

Les Danseurs extra-ordinaires

Les Associations partenaires
Marty et Miss Dee

Le Swing appelle à « danser la Musique ».

La Compagnie Camargo invite le Blue Rose Big Band, orchestre de 20 musiciens, pour partager ces danses issues des rencontres miraculeuses des cultures africaines et européennes dans les club de New-York.

Il privilégie les Shim-Sham, Big Apple..., ces formes collectives qui témoignent  d’une époque ou chaque semaine se créaient de nouveaux pas.

   
   • JEUDI 9 NOVEMBRE / 20H30
  THEATRE DES SOURCES
   

• GLACE

Compagnie Trafic de Styles

Une patinoire qui recouvre la scène du théâtre, des danseurs qui glissent leurs gestes, un point de rencontre entre le sport et la danse, le risque et l’écriture. Claire Bournet et Sébastien Lefrançois se rencontrent pour créer un spectacle à la croisée des arts et de leurs univers respectifs. Pour cela ils convoquent toutes les disciplines nécessaires pour mettre au jour une création sur glace s’affranchissant des codes. En point commun une enfance de patineur dont ils gardent le souvenir de la désobéissance créative : une fois le cours terminé, ils testaient leur rapport à la glace, tentaient des figures non répertoriées, trichaient avec les règles.
"J’aime raconter qu’il existe un lien fort entre toutes ces étranges pratiques à mi-chemin entre sports et arts, que l’on appelait de mon temps d’adolescent, "sports de glisse". Je me suis souvent surpris dans mon travail de danseur, à me projeter dans la peau d’un félin pour en recueillir la souplesse et sentir mon corps comme dopé pour réaliser une figure. J’aime profondément ces processus de transformation qui sont pour moi des actes poétiques forts et engagés."  Sébastien Lefrançois
 
Direction artistique : Sébastien Lefrançois assisté de Thierno Thioune
Concept : Claire Bournet Scénographie : Yan Bernard
Création musicale : Thierry Bertomeu Lumières : David Baudenon
Costumes : Erick Plaza Cochet  
Danseurs contemporains: Tuomas Lahti, Isabelle Franques Danseur hip-hop: Manuel Guillaud
Patineurs: Claire Bournet, Elisa Siegmund,
Aurélien Robert
Clown/Circassien: Joël Colas
Coproduction : Théâtre d'Auxerre, scène conventionnée Le Grand Théâtre de Provence
DRAC Ile-de-France Région Ile-de-France
Adami / Spedidam Compagnie Trafic de Styles
Compagnie CyberGlace Moneteau  
   
   
MISE EN ŒUVRE, ÉQUIPE
 

• La compagnie Camargo est porteur du projet et organisateur du festival.

• La Ville de Fontenay-aux-Roses accueille et soutient le festival Danses Ouvertes, subvention de fonctionnement avec le soutien du Conseil département des Hauts-de-Seine (contrat ville-département), aide au projet. mise à disposition d’équipements et soutiens logistiques et techniques.

• La Région Ile-de-France soutient le festival Danses Ouvertes dans le cadre de la Convention de Permanence artistique et culturelle établie avec la Compagnie Camargo.

• La SACD soutient le festival Danses Ouvertes dans le cadre de l’Aide aux festivals

• Le Service des Sports est un partenaire essentiel et un précieux complice pour la réalisation du Festival. Une convention a été établie entre la ville de Fontenay-aux-Roses (Service des Sports) et la compagnie, mise à disposition du  Gymnase du Parc, partenariat et soutien logistique et en personnels et matériels du Service des Sports et des Services Techniques.

• Le Service Communication a réalisé documents de communication,  le programme, la signalétique, ainsi que les articles et publications dans le Fontenay magazine et sur le site de la ville.

• Le Théâtre de Sources de Fontenay-aux-Roses soutient le festival par le prêt de matériel technique.

Le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses est partenaire et programme un spectacle de danse sur son plateau.

• La Maison de la Musique et de la Danse de Fontenay-aux Roses a accueilli la soirée de présentation du festival et la projection du film “ Fontenay-aux-Roses, une ville qui danse #4

• La Compagnie Beau Geste soutient le festival par des prêts scénographiques
 

Équipe du festival / Compagnie Camargo

Direction artistique:  Dominique Rebaud

Administration de production et scénographie : Arnaud Sauer

Collaboration artistique et danse :  Wu Zheng, Sonia Duchesne

Régie générale : Pierre Montessuit,  Régie son :  Arnaud Fischer, Régie lumière : Alex Brossard Régies lumières et plateau : Guillaume Lambert

Équipe bénévole :

Myette Hebrant, Marie Rebaud , Maité Adam, Hugo Alagheband, Julien Paulme, Muriel Renard, Cathy Couronne,  Fatiha Mercan,Jean-Baptiste Flamand, Nathalie Tillier, Hugo Morlet

Stagiaires : Constantin Alaïmalaïs, Sevan Melkonian

Équipe des agents du Service des Sports : Direction, Gardiens, Agents polyvalents.

 
Restauration : FOOD 2 RUE / SAÎGON TRAITEUR / Catering : Carrefour Market
 
 
• 4 / TÉMOIGNAGES :
 

UN immense merci pour cette organisation époustouflante, à toute l’équipe des bénévoles, aux équipes techniques.

Merci aussi à ceux que je n’ai pas eu le temps de mieux voir comme Gérard Astor….

 

Cette soirée a été rondement menée avec une facilité incroyable sans temps mort…

Le plaisir de la danse était dans chaque corps et l’envie de partage omniprésente

Bravo, bravo.

Merci pour cette somptueuse fête de la danse et ce plaisir partagé par tous.

Merci à tous pour savoir si bien réunir votre et notre plaisir

N’est ce pas essentiel dans notre société d'aujourd’hui que de cultiver le plaisir partagé?

 

Béatrice Massin / Chorégraphe – Cie Fêtes Galantes

 

C'est une très belle proposition et c'est très réjouissant de voir ces danses s'incarner dans des corps très différents puis voyager, se transmettre, voir d'autres personnes se les approprier.

Beaucoup de générosité, de bienveillance qui permettent d'accueillir très simplement et avec appétence les danses proposées.

Merci et je souhaite beaucoup d'éditions à venir !!!

Nicolas Maloufi – Chorégraphe

 

Nous avons encore une fois été, sur quatre générations, parfaitement ravis de votre quatrième festival Camargo.

Recevez toutes mes félicitations. Je vous ai à tous les moments, trouvé malgré la difficulté de l’organisation de cet événement, radieux et lumineux. Le programme était magnifique, les compagnies excellentes ... beaucoup d’émotion !

Je vous remercie.

Muriel Galante-Guilleminot

Maire adjointe / Culture – Communication – Patrimoine historique – Esthétique Urbaine

 

Je souhaitais vous remercier pour cet accueil remarquable.

Le Festival Danses Ouvertes 2017 a été vécu dans le plaisir.

Des échanges (table ronde), des rencontres artistiques avec les autres créateurs, danseurs, techniciens, journaliste, public…. Mais aussi dans le partage des danses à vivre et des danses à voir.

L’équipe a été bienveillante, disponible et pro, ce qui a permis au GRCIP  de se sentir des ailes,

l’interprétation s’est libérée. Merci à vous

« Le corps dansant » je vais le lire . Au plaisir de participer à nouveau, auprès de vous il est bon de danser.

A nos corps dansant encore et toujours

Laurence Bertagnol / Chorégraphe – Cie Les Orpailleurs

 

Merci à vous tous pour l'accueil, serein, amical...

C'est une bien belle proposition que ce croisement des danses sans frontières, c'est plein de poésie à partager et un grand plaisir de voyager d'un espace à l'autre, d'un style à l'autre...se joue là une forme de réponse à toutes ces questions aujourd'hui qui se posent sur la confrontation pros-amateurs, les chapelles, la diffusion des danses, "les danses de tout un chacun"...

Merci, et au plaisir de continuer à partager ses belles réflexions, préoccupations et danses avec vous...

Très amicalement.

Jean Christophe Bleton / Chorégraphe – Cie Les Orpailleurs

 

Mille mercis,

Votre projet est beau, inspirant et je suis fière et pleine de gratitude d'y avoir apporté ma petite pierre :)

Tatiana Julien / Chorégraphe – Danseuse – C’interscribo

 

Mes danseuses et moi même voulions vous remercier pour la participation au festival. Cette expérience, nouvelle pour nous, nous a extrêmement plu de par ce partage, ces rencontres et cette énergie communicative.

                                                                                   Pascaline Lavialle / Chorégraphhe -  1formeLs
 

DANSES OUVERTES 2017 

Cette année, peut-être que le fait d’être plus directement impliquée dans le déroulé du Festival, et plus  visible dans le spectacle en lui-même, m’a fait mieux ressentir, de l’intérieur, l’espèce de magie qui  s’installe  au fil des jours et des heures dans ce gymnase du Parc, pas très beau, sonore, peu lumineux.

De rien, les espaces scéniques se créent, se forment, s’éclairent. On sait que là, tout va se jouer.

J’aime assister à cet avant... scène, voir les techniciens monter les structures métalliques, tirer les fils électriques...

Ils savent ce qu’ils font,  où ils vont. Ils connaissent leur métier. On peut leur faire confiance. J’aime la calme présence  de Dominique et Arnaud et leur exigence dans le travail d’équipe. Les artistes arrivent petit-à-petit, seuls, en groupe, s’emparent des lieux. Alors tout bouge, vit, s’exprime. Chacun trouve sa place.

OUAH !

Pas un jour, une heure, une minute ne sont gaspillés.Car le public arrive, enfants, poussettes, vieux à cannes, jeunes gens, d’abord un peu perdus puis  intrigués, de plus en plus curieux , conquis. SAMEDI et ses bals se démêlent et s’emmêlent comme une vague qui flue et reflue dans le gymnase au rythme des spectacles. De belles rencontres, de belles personnes qui aiment la vie et la danse. La vie, la danse, ça va ensemble. Pas l’une sans l’autre.  

La Bourrée des canes …qui arrive du fond des âges …pour tout un chacun

La Présence de Wu …    pour tous

Quand Wu m’a proposé de  participer à son projet Présences, j’ai reçu sa demande comme un cadeau.

Un beau cadeau que l’on ne refuse pas. Que j’ai ouvert et déplié petit  à petit, découvrant peu à peu la subtilité de ses intentions. Je n’avais jamais dansé en respectant une écriture chorégraphique précise.

Mes cordes vocales abimées ne me permettaient pas de chanter correctement.

Je doutais de mes capacités à réaliser quoique ce soit d’agréable à voir et à entendre.

Pas Wu !

J’ai bu des litres de tisanes au thym, aux fleurs d’aubépine , au miel, au citron. J’ai fait des vocalises devant la glace.

J’ai appris à danser et chanter à 10cm d’un micro, pas plus (dixit Constantin et les Arnaud –des-gradins )

J’ai regardé le travail de Wu avec Rémy ( Rémy/Wu .  Wu/Rémy …) et avec la douce Alexandra .

Nous avons dessiné notre espace. Nous y avons dansé.

Et nous avons offert Présences au public.

LE CORPS DANSANT (Ed. L’Harmattan )

Lors du débat du samedi 4 novembre  sur le sujet, la création de Wu Zheng, Présences, m’est apparue, comme une évidence, dans la continuité du travail de CAMARGO.

Nous en étions les acteurs, Rémy, Alexandra et moi, grâce à Wu.

De nos trois danses de Tout un Chacun, il en a fait des « Passages » en les magnifiant et en les incarnant .

Lorsque j’ai dit à mes amis « savants-occitans-Limousins », en particulier à Jan dau Melhau,

que La bourrée des canes allait être dite et chantée et dansée dans le cadre  d’un Festival de  Danses Ouvertes, partagées, en banlieue parisienne, dans le Grand Paris, que je ne savais même pas d’où je la tenais, comme si je l’avais toujours sue…

Aucun n’a été surpris. «Et pardi ! Elle vient de loin ! Elle a traversé les siècles et la bourrée l’a retenue. Et vous avez dû, petite fille, l’entendre et la chanter et la danser avec les adultes de vos villages près de Tulle et des Monédières. « Vos » danseurs ont bien ressenti tout ça ! » .

Evidence pour eux de la transmission d’une danse solaire, terrienne , rythmée par un chant symbolique.

Le chant. La danse. La vie.

Dans ma famille, étaient valorisés les bons chanteurs, les bons danseurs. (au féminin aussi !)

Une belle fille, un beau garçon faisaient plaisir à « tout un chacun » en bien chantant et dansant. Comme un cadeau respectueux à la communauté, à la société locale. J’aime que le Festival de Danses Ouvertes respecte ces valeurs.

et que l’ouvrage Le corps dansant les fassent connaître en les analysant et en les publiant.

                        Myette HÉBRANT / Bénévole depuis la création du festival – Danseuse extra-ordinaire

 

 
• 5 / PRESSE 2017 :