Festival DANSES OUVERTES
 
Film de l'édition 2015 :       Voir le Film
 
BILAN 2015
 
• 1/ En amont : Préparation - Réseau des participants
• 2/ Film: Fontenay-aux-Roses, une ville qui danse
• 3/ Participants, spect-acteurs, publics
• 4/ Programme 2015
• 5/ Témoignages
• 6/ Presse - Photographies
 
En Amont
• 1/ Préparation - Création avec les groupes et associations
Des réunions et ateliers ont été réalisés durant la saison en préparation du festival et d'une création partagée : LE BAL MÊLÉ
De nombreux groupes, associations et danseurs individuels de Fontenay-aux-Roses, d'Ile-de-France et de régions ont été partenaires.
Môn Phaï Thu Van, Accolades, Art et Danse, Danses du Monde, La Fabrique à Danser, APFEEF, Le Champs des Arts Vivants, CCJL Modern Jazz, CCJL Afro Jazz, Les Performeurs Urbains, Actrom Madras .....
• 2/ Film : Fontenay-aux-Roses, Une ville qui danse / LES DANSES DE TOUT UN CHACUN
Ce film témoigne d'un lieu unique de notre société, les pratiques de danse, sans les opposer, pour les rendre précieuses les unes aux autres. Il réunit également les DANSES DE TOUT UN CHACUN réalisées lors du Festival 2014.
Le film a été projeté au cinéma Le Scarron en soirée d'ouverture au Festival Danses Ouvertes.
 
• 3/ Participants, spect-acteurs, publics
Danses Ouvertes a réuni 750 spect-acteurs et 70 participants soit 820 personnes.
 
• 4/ Programme 2015
 
VENDREDI 30 et SAMEDI 31 / EN CONTINU
- Viens Danser / Compagnie SPIDEKA / Installation interactive immersive
- Librairie Ouverte : Librairie Marc Sainte-Marie, Livres de danse, livres anciens
- Projections : Abstractions, Les danse de Tout Un Chacun 2014
- Espace de collecte filmée : Les danse de Tout Un Chacun 2015
 
 
VENDREDI 30 OCTOBRE 2015
19h30 à 22h30 :
 
• LE BAL MÊLÉ #1 / Œuvre participative
Compagnie Camargo et les associations et danseurs extra-ordinaires
LE BAL peut être ce lieu unique de curiosité de tolérance qui sait mettre en valeur chacun dans un rituel connu de tous. LE BAL qui a, tout au long de son extraordinaire histoire, provoqué la rencontre des cultures et leurs métissages doit aujourd’hui retrouver ce rôle et, ainsi, (re)donner à la danse son indispensable fonction sociale.
C’est là le sens de nos recherches sur cette forme chorégraphique en tant qu’artistes contemporains.
Le BAL MÊLÉ puise dans l’extraordinaire répertoire des danses collectives, qu’elles soient liées à une culture territoriale, historique ou contemporaine.
Il est conçu par la Compagnie Camargo en collaboration avec les danseurs extraordinaires du territoire lors d'un Parcours chorégraphique en amont du festival.
 
• jean Loreau et Suzy Bannier, Ouverture, Valse Indifférence  • Mon Phaï Thu Van, présentation et danse partagée • Accolades - Danse arménienne, présentatio: Lorke, danse partagée : Kotchari • Art et Danse, Modern Jazz, pésentation : Ces deux là, danse partagée : Take five • Danses du Monde, présentation et danse partagée : Honky Tonk •La Fabrique à danser, présentation : Plumes de cygne et Cygne noir, danse partagée :Le lac des cygnes (extrait) • APFEEF présentation et danses partageé : Danses espagnoles • Cie Camargo, présentation et danse partagée : Danse des saisons de Pina Bausch
 
• DISPOSITIFS DE CONFORT / Œuvre participative
Patricia Ferrara – Groupe Unber Humber
Les dispositifs de confort sont des installations plastiques et de chorégraphies autant que des espaces à vivre et à partager. Le public est invité par les danseurs à explorer la sensation du poids en s’allongeant sur des plaids où les danseurs vont procéder à un agencement singulier de coussins composés de différentes matières et densités. Le corps devient alors l’outil d’une dramaturgie des affects inconscients, sources de mouvements et d’émotion.
 
 Co-production : Théâtre de la Digue (Toulouse), CDC de Toulouse, L'Avant Scène de Cognac
Co-réalisation : La Fabrique (Centre des Initiatives Artistiques du Mirail)
Remerciements au CDC le Cuvier - Aquitaine
 
 
ENTRACTE / Restauration avec les Woking Girls
 
• MOUV’MENT/ Œuvre contemplative
Compagnie Camarg
o
Sur un poème d’Arthur Rimbaud. Créée en 1998, et partie du spectacle « Des Mondes et des Anges ». La confrontation d’un langage poétique et de la danse Hip-Hop, le débordement des énergies dans la rigueur des espaces, l’aller-retour des sons et des musiques dans les cassures du corps, le contraste brutal des pièces de groupe, des solos ou duos. Recréation 2015.
 
Chorégraphie : Dominique Rebaud
Interprétation : Sonia Duchesne, Gaëlle Hourdel, David Mathor, Bernard Wayack Pambe
(et la participation de Emma Ruestsch, Elora Buisson-Chavot, Guillaume Lemoine et Leyssa Tenfiche,
dans le cadre du projet "En Mouvement" Soutien de la DRAC Ile-de-France
Fond d'encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs)
Coproduction : Suresnes Cités Danses, Adda du Tarn, avec le soutien de la Région Ile-de-Franc
e
 
• ZOUFRI / Œuvre participative
Rochdi Belgasmi
Autour du Rboukh, danses des hommes en Tunisie. Solo de danse tunisienne contemporaine. Spectacle de nuit interactif, pour les espaces alternatifs. Basé sur les danses traditionnelles citadines, créé par les ouvriers, ceux des mines de phosphate notamment, et dansé dans des cafés où ils se réunissaient, le Rboukh reprend à la fois les gestes du travail, l’imitation de l’acte sexuel et l’invitation à la danse, sans craindre ni refuser la vulgarité, et sera jugé obscène par la bourgeoisie tunisienne après l’indépendance. Si l‘enjeu principal de ce spectacle est de retracer l’histoire du RBOUKH tunisien, il est également inséparable d‘une dimension proprement politique de résistance, spectacle dansé, dont l‘interactivité avec le public est destinée à déloger les lieux de la médina, les cafés, les ruelles, en en faisant de nouveaux espaces alternatifs. Spectacle accueilli dans le cadre du collectif “Méditerranées – mythes, arts, sociétés“.
Soutiens : Ministère de la culture tunisien, Institut français de Tunis, Euromedin Cultures,
Association Art Vivant, Cité internationale universitaire de Paris, Maison de la Tunisie
 
 
SAMEDI 31 OCTOBRE 2015
15h à 18h : ESPACE OUVERT
 
• VIENS DANSER / Cie SPIDEKA / Œuvre participative
Installation interactive. La démarche repose sur les théories de la danse posées par Rudolf Laban et Alwin Nikolaïs. La kinesphère, sphère imaginaire définie par Laban, au centre de laquelle le danseur évolue contribua à faire éclater l’espace frontal de la danse classique. L'apprentissage du mouvement, aller-retour permanent in-out de la kinesphère en développe la grammaire. Toute personne entrant dans le dispositif s’approprie un champ de données extérieures afin d’en restituer son expression intérieure. Nous ne sommes plus dans la projection ou représentation d’un modèle mais dans la création d’un champ ouvert d’expressions.
Direction Artistique, Catherine LANGLADE, graphisme Romain PETIT, composition sonore Alain MICHON, Programmation, Développement Didier BOUCHON-Atelier LE CUBE
Coproduction : Cie SPIDEKA soutenue par le Conseil Général de l’Essonne,
Atelier d’Art 3000-LE CUBE –Centre de création numérique Grand Paris – Seine Ouest, soutien du Centre Culturel St Exupéry (Reims), le Théâtre Gérard Philippe de Champigny-sur- Marne(94) et DICREAM.
 
• Les Danses de Tout Un Chacun :  Collectes filmées de danses offertes par les spect-acteurs
 
 
• ATELIER OUVERT / Patricia Ferrara, Dominique Rebaud, Mikaël Phelippeau,
Rochdi Belgasmi, Jann Gallois
• LIVRES OUVERTS / Débat / Conférence
Thématique du débat : Les formes traditionnelles de la danse dans la création contemporaine, en présence des chorégraphes Patricia Ferrara, Dominique Rebaud, Mikaël Phelippeau, Rochdi Belgasmi, Jann Gallois et des membres du collectif “Méditerranées – mythes, arts, sociétés“ : La Cie Théâtrale de la Cité - Théâtre de Bligny, ARAF Center - Tunis, Association Convergences, ISAD - Tunis, Compagnie Trafic de Styles, Théâtre d’Ivry-sur-Seine Antoine-Vitez, Gérard Astor, Adel Habassi
 
 
SAMEDI 31 OCTOBRE 2015
19h30 à 22h30
 
• BI-portrait YVES C  / Œuvre contemplative
Mikaël Phelippeau
bi-portrait Yves C. est l’occasion de poser la question de l’altérité sous forme de portraits croisés. Yves C ; fait partie de l’association Avel Dro qui regroupe un bagad, une section d’accordéon et une formation de danse traditionnelle bretonnes. Yves est le chorégraphe de cette formation qui cherche à donner à voir une danse qui a été créée pour être pratiquée. Dans ce “duo élargi“ nous partons principalement de la danse round du Finistère nord, qui se pratique en cercle et en chant permanent, pour en extraire des situations de partage et des expériences nous décalant l’un et l’autre . Dès lors, dans une forme ronde, que représente le centre ? Comment peut-on s’approprier le communautaire ans un duo ? Quelle part de sensible et d’intime peut se dégager dans un travail d’échanges de pratiques ? La transe résultant de la danse round est l’un des aspects qui m’a le plus marqué. Ainsi à travers la ritournelle, la dépense d’énergie, le face-à-face, le rapport intérieur extérieur, Yves et moi tendons en permanence à atteindre un état qui nous dépasse.
Interprétation : Yves Calvez et Mikaël Phelippeau et les danseurs de l’association Avel Dro Guissény
Coproduction : A Domicile, résidence d’artistes Guissény
CCN de Rennes et de Bretagne, Centre national de danse contemporaine - Angers
 
• Re-Rosas / Œuvre contemplative
Cie De l’Air dans l’art et Université Paris-Sud Orsay
Rosas danst Rosas est une des pièces fondatrices d'Anne Teresa De Keersmaeker et de son style minimaliste, cette œuvre fut la première créée par la compagnie à laquelle elle a par ailleurs donné son nom. Elle est disponible à la reprise par d’autres compagnies dans le cadre du projet « Re : Rosas » des 30 ans de la Compagnie. L’extrait choisi (le 2° mouvement) permet de travailler à la fois la structure originale mais aussi une nouvelle composition avec un autre nombre d’interprètes et une autre durée pour ainsi mélanger répertoire et création.
Direction artistique et coordination : Ghislaine Tétier et Philippe Chevalier – Transmission : Lætitia Doat
 
• P = mg / Œuvre contemplative
Jann Gallois – Cie Burn Out
Jann Gallois est une danseuse rare, puisant dans une technique de hip-hop exceptionnelle, pour servir une écriture affirmée. P = mg est la formule physique du poids, force de pesanteur exercée par la Terre sur un corps massique. Cette force omniprésente s’applique à chaque particule du corps et nous tire constamment vers le bas, tandis que par accoutumance cette conscience nous échappe. Parallèlement à cette dimension physique inévitable, Jann Gallois met en relief une dimension psychologique tout autant universelle, ce poids souvent inconscient qui nous détourne de nos objectifs ou freine notre avancé. Celui-ci peut provenir d’autrui comme aussi et surtout de soi-même, par peur, croyance ou à priori. Sur un plateau dépourvu de tout élément de décor, P = mg est une expérimentation, une mise en situation dans laquelle la gravité serait décuplée afin d’imaginer les différentes étapes que traverserait un corps pour s’adapter et surpasser une telle situation. Comment cette contrainte peut au contraire devenir une force et s’en servir comme marchepied pour viser encore plus loin, plus haut, et finalement permettre au corps d’atteindre l’état où justement sans cette difficulté à surmonter, il n’aurait peut-être jamais abouti.
Chorégraphie, interprétation : Jann Gallois
Coproduction : Initiative d’artistes en Danses Urbaines
Accueil studio : Halle aux Cuirs, Micadanses, Théâtre de Suresnes, Centre de danse du Galion
 
• LE BAL MÊLÉ #2 / Œuvre participative
Compagnie Camargo et les associations et danseurs extra-ordinaires
Deuxième partie, le Bal Mêlé fait ainsi l’ouverture et la clôture du festival, réunissant les danseurs et le public dans une suite de danses collectives, puisées dans le répertoire des danse collectives, des formes premières aux formes contemporaines.

  

• Le Champs des Arts Vivants, danse orientale, présentation : Solo Oum Kalthoum, danse partagée : El Tanoora • CCJL Modern Jazz, présentation et danse partagée : Bang Bang • Les Performeurs Urbains, présentation : Rise, danse partagée : contact improvisation • Actrom Madras, danse antillaise, présentation: dansehall, gwoka, danse partagée : carnaval Bouyon • Cie Camargo et les danseurs extra-ordinaires, danses animalières  CCJL Affr Jazz, présentation et danse partagée : Samba Axé  • Danses du Monde (Jean Loreau et Suzy Bannier), danses partagées : Lerikos (Grèce), Rumelaj (Tzigane Macédoine)
 
 
 
• 5 / TÉMOIGNAGES
 
PATRICIA FERRARA - Chorégraphe
Quoi ! Ne faut-il donc aucun spectacle dans une République ? Au contraire, il en faut beaucoup. C'est dans les Républiques qu'ils sont nés, c'est dans leur sein qu'on les voit briller avec un véritable air de fête (...) Mais quels seront enfin les objets de ces Spectacles ? Qu'y montrera-t-on ? Rien, si l'on veut. Avec la liberté, partout où règne l'affluence, le bien-être y règne aussi. Plantez au milieu d'une place un piquet couronné de fleurs, rassemblez-y le peuple, et vous aurez une fête. Faites mieux encore : donnez les spectateurs en spectacle ; rendez-les acteurs eux-mêmes ; faites que chacun se voie et s'aime dans les autres, afin que tous en soient mieux unis.
Jean-Jacques ROUSSEAU, "Lettre à d'Alembert"

Il me reste plein d'images, des paroles, des visages ouverts, des complicités, des sourires, du tulle, du madras, des pierres incrustées, des voiles, des sabots et des coiffes. De quoi donner le vertige à une costumière ! Et aussi, Jann Gallois, on aurait dit Nadia Comaneci qui aurait croisé "Lucy in the sky with the diamonds". Mickael, solaire ! Jean-Baptiste, Fatia, Wu, nos quelques trois heures d'échanges et complicités, dans notre bulle, c'était un vrai cadeau. Constantin que je remercie .Jean et Suzy, tout de danse et tendresse mêlés. Speedy avec ses danses médusées… les Douches land dance.. Dominique et Marie, sororité oblige, dans un enlacement comme une furtive et ultime danse.

Et plein d'autres choses encore...
 
VIVIANE DOYEN / CCJL Afro Jazz

Pour la 2ème édition du festival, 3 amis danseurs étaient présents. Ils sont repartis avec la "banane" et l'un d'eux ma dit : "mais c'est génial comme concept !! c'est unique ! Quelle richesse ..!!  - Pour ma part, j'adresse toutes mes félicitations à l'équipe organisatrice, aux danseurs et aux spect-acteurs. GRAND MERCI pour cette générosité. Tous ces partages de toutes ces danses m'ont rempli de bonheur.

 
MYRIAM SORIGNET / Le Champs des Arts Vivants

Bravo encore pour ce beau festival auquel j'ai eu de nouveau le grand plaisir de participer !  Heureuse de pouvoir présenter la danse orientale dans ce cadre inspirant et joyeux, où chacun se laisse porter par le plaisir et la liberté de danser ; c'est précieux!  Merci pour ces moments de découvertes, de partages et d'échanges, et merci pour cette organisation toujours au top !

 
FATIHA MERCAN / CCJL Jazz
Le Festival m'a porté avant, pendant et aussi après !!! je suis agréablement surprise de constater ce que la dynamique du Festival insuffle sur le cours ma vie, il me pousse à porter un regard nouveau, à entendre plus loin et d'oser aller ailleurs, il y a toujours des trésors à découvrir au-delà de son champs de vision et au-delà de ses propres limites. Toutes ces expériences que vécues avec vous et les autres suscitent encore plus ma curiosité et mon potentiel créatif. Je pense qu'il y a des rencontres qui se font parce que c'est le moment et que nous sommes prêts à les vivre et c'est génial !!! Ce Festival est porteur d'humanité et de partages Merci pour cette fabuleuse ouverture et cet accueil extraordinaire qui vous est propre !!!
 
MIKAEL PHELIPPEAU - Chorégraphe

Chère Dominique, Cher Arnaud, Chère équipe, Quelle belle aventure que la vôtre !

Et un grand merci à vous de nous avoir permis d'y participer. Les bilans sont positifs et joyeux. Au plaisir de vous revoir. À très bientôt.

 
PAUL GÉRARD GUIMBA - Actrom Madras

Nous avons été ravi d'avoir participé à cette Merveilleuse deuxième édition Danses Ouverte de Camargo. Je tiens personnellement et toute l'Association Actrom Madras à vous féliciter et vous dire merci de nous avoir permis d'avoir été là, Nous espérons une troisième édition !

 
JANN GALLOIS - Chorégraphe

Encore bravo et merci pour ces très belles Danses Ouvertes ! Ce serai avec réel plaisir de pouvoir reparticiper à ce festival les prochaines années.

 
JEAN-BAPTISTE FLAMAND- Mon Phaï Thu Van

Merci pour cette deuxième édition du festival Danses Ouvertes !!! Bravo à toute l'équipe organisatrice pour son accueil chaleureux et son professionnalisme.

Ces deux jours furent riches en rencontres, en partages et en découvertes. On ressentait vraiment une grande énergie positive. A bientôt pour de nouvelles aventures dansées ;)))

 
BERNADETTE, CHRISTIAN, EMMA RUETSCH  - Projet En Mouvement

Nous voulions très sincèrement vous remercier de la semaine qu'Emma a eu le bonheur de partager avec votre compagnie. Elle est enchantée de cette expérience et de toutes les rencontres qu'elle a pu faire. Nous avons, nous aussi, ses parents découverts des facettes d'un art premier, la danse, qui nous a  révélé toute sa variété et ses mélanges avec un seul matériau, le corps humain en mouvement.

Vous pouvez compter sur nous pour défendre ce festival dès que possible auprès de la mairie de Fontenay car cette idée est géniale. 

 
JEAN LORREAU - SUZY BANNIER - Danses du Monde
C'est nous qui vous remercions, et c'est peu dire, pour ces moments inoubliables que vous nous avez permis de partager avec vous. La richesse, l'intensité, de ces échanges rares nous ont rempli le cœur, et nous sommes toujours dans cette ambiance d'étonnement émerveillé. Il y avait, bien sûr, la diversité des couleurs de cette palette chorégraphique, un déroulement sans heurts, et l'engagement résolu de tous les groupes de participants et de tous les membres-relais de la coordination. Mais il y avait surtout votre présence, présence attentive à tout et à tous, rigoureuse et cependant légère. Malgré tout, l'"Esprit" souffle où il veut et quand il veut. Etrangement, nous avons bien le sentiment que l'"Esprit" a soufflé ce 31 octobre au festival de Fontenay
 
ELORA BUISSON - Projet En Mouvement

merci infiniment, c'était super méga trop bien j'ai hâte que ça recommence !

 
MARTINE GUEZ - Spect-actrice

Merci encore ! ces moments magiques resteront gravés en moi…la grâce, la beauté, la générosité peuvent se rejoindre et évoquent l’éternité…toutes les cultures peuvent s’exprimer dans ces espaces vides …ces espaces pleins….

 
JEAN-CHRISTOPHE BLETON - chorégraphe - spect-acteur

Très belle fluidité et organisation du Festival, vraiment appréciable…Un Festival qui a un axe si important aujourd’hui !!! A poursuivre, à encourager…j’espère que les institutions et pros seront attentifs…voire plus !

 
WU ZHENG - danseur

Très belle réussite sur cette magnifique 2ème édition de Danses Ouverts.

"La danse est le départ d'une grande aventure. Le monde de la danse est un endroit où les gens de partout se réunissent sur un même plant. La danse, c'est une façon pour chacun de nous d'être brave et de permettre à nos parties muettes de s'exprimer". David Earle. 

Cette phrase me fait un fort lien sur ces que j'ai vécu ces inoubliables deux jours de bonheur avec les gens et les Danses.

 
JULIEN PAULME - bénévole extraordinaire

Le festival était super et c'était encore un beau moment que j'ai adoré. merci beaucoup

 
MARIE GOURDAIN - spect-actrice

Je voulais dire à quel point j’ai passé un bon moment. J’ai vu de belles choses et j’ai été très touchée, émue par votre démarche. Danses Ouvertes, c’est un beau concept et ça marche!  Amateurs et professionnels, folklore et contemporain ensemble pour le plaisir de danser. J’ai vu de très belles scènes entre les gens quand ils s’engagent dans la danse. Le mélange des cultures et le fait d’inscrire vraiment ce festival à Fontenay-aux-roses est une démarche juste et sincère et ça se voyait.

 
CÉDRIC CHAORY - Spect-acteur - Cie Pedreo Pauwels

à toute l'équipe de Camargo, Pedro Pauwels et moi-même tenions à vous féliciter chaleureusement pour DANSES OUVERTES, un moment de rencontres et de partages autour de la danse particulièrement réussi. Le lieu, son bel espace, l'élan des artistes, la joie du public très participatif... nous avons vraiment aimé.

 
MARIE REBAUD - bénévole

Merci pour ce beau rendez-vous de danses et de partages, de joies et de surprises !!!

 
JULIETTE VITTE - Les Performeurs Urbains

Je souhaitais vous faire part des retours des Performeurs Urbains pour le festival Danses Ouvertes. Nous apprécions toujours les découvertes artistiques de la programmation : danse bretonne revisitée largement mais aussi danse contemporaine magnifique et toutes ces belles propositions. Le Bal Mêlé reste un moment de partage rare où, enfin(?), chacun danse les danses des autres sans jugement et avec du plaisir.

Merci à l'équipe pour toute l'organisation, aux bénévoles et leur qualité d'accueil.

 
• 6 / PRESSE
 
 
• 6 / PHOTOGRAPHIES - Pierre Fabris