Qui a tué Lolita ?
Reprise janvier 2016. "Le Festival" / Art Danse - CDC Dijon Bourgogne
Reprise janvier 2018. Festival Faits d'Hiver / Paris
 
Énigme chorégraphique de et avec le GROUPE LOLITA
Durée : 1h
Pièce créée en 1983, première reprise en 1996
 
« Qui a tué Lolita ? » c’est plus qu’un spectacle, c’est une émergence des années 80, l’émanation d’un groupe qui ne s’identifiait plus avec les systèmes de création cloisonnés entre les différentes disciplines traditionnelles de l’époque. Nous avons voulu réaliser une œuvre au-delà des clivages habituels, basée sur... les années 50 et un genre très représentatif, le thriller de l’après-guerre.
 
LE COLLECTIF LOLITA
 
Partant de l’idée que tout est mouvement du corps, le geste mais aussi la présence, le jeu théâtral, la plasticité, la musique, la voix, nous avons eu l’audace de mélanger les genres de composition chorégraphique: les prémices du Butô (que nous avons pratiqué grâce aux ateliers de Sankai Juku, à la Défense), la danse contemporaine venant de Alwin Nikolais (formation de base de la plupart d’entre nous venant du CNDC d’Angers ou de Quentin Rouiller et Susan Buirge, Witzman-Anaya), mais aussi des techniques de Cunningham, modern- jazz, etc... auxquelles nous avons ajouté les danses de salon des années 50. Notre désir de sincérité vis -à- vis de ce que nous pensions et vivions nous a aussi poussés à élaborer un système de création collective plus exigeante et critique que consensuelle.
C’est ainsi qu’est né notre collectif Lolita, un collectif d’interprètes et plasticiens. Nous avons mis nos moyens propres et avons pris tous les risques de production, de création et d’esthétique.
 
 LA PIÈCE, SON ÉVOLUTION DANS LE TEMPS
 
Nous avions entendu parler de Pina Bausch, mais aucun d’entre nous ne connaissait ses spectacles. Nous faisions donc de la danse-théâtre sans le savoir et on revisitait spontanément le music-hall à notre façon.
Nos rôles disaient beaucoup plus qu’une simple histoire, ils disaient notre désir de changement d’époque et de valeurs, mais surtout un besoin de liberté de création et l’affirmation de notre sensualité et de nouveaux rapports entre les personnes.
«Qui a tué Lolita?» s’est produit dans de nombreux pays ; dans chaque lieu, l’implication du groupe et de nos partenaires de production et d’accueil a été si forte que chaque représentation était l’occasion d’événements autour de cet esprit. Chaque lieu était investi d’une mise en scène différente, d’une prise en charge, à tour de rôle, d’une nouvelle scénographie. La pièce a été reprise à l’Etoile du nord il y a une quinzaine d’années.
Nous avons arrêté les tournées pour poursuivre chacun nos recherches, avec le vœu et la détermination de continuer le projet de cette pièce, en parallèle et à différents moments de notre vie. Quoi qu’il advienne à la vie du groupe, « Qui a tué Lolita ?» suivrait notre maturation, les cycles de nos vies d’artistes.
Nous avons atteint l’âge de nos rôles, et notre projet de collectif, lié à cette pièce fondatrice, émousse encore nos sens, veut encore vivre et se reposer, à travers cette œuvre, les mêmes questions avec les corps, les désirs et... qui sait ? Notre révolte d’aujourd’hui.
 
 LES COMPLICES, 2015 / 2016
 

Thierry Azam, Marcia Barcellos, Philippe Chevalier, Daria Elies, Catherine Langlade, Alain Michon, Dominique Rebaud, Arnaud Sauer, Santiago Sempere, Eric Wurtz

 
Contact  : arnaud Sauer / 06 10 90 33 55 / groupe.lolita@gmail.com / Site Groupe Lolita
 
 
PHOTOS